Le guide de votre bien-être à domicile

Extracteur de jus

Actualités

Le jus de cerise : efficace pour l’hypertension artérielle

En France, l’hypertension artérielle est loin d’être résiduelle : environ 20% de la population en souffre. Or, d’après l’OMS, elle se classe en deuxième position (après le tabagisme) sur la liste des facteurs qui réduisent le nombre d’années de vie en bonne santé.
Mais une étude* britannique vient de mettre au jour une méthode 100% naturelle pour lutter contre l’hypertension artérielle (l’une des premières causes de maladies cardiovasculaires et d'AVC) : boire du jus de cerise. Le must pour optimiser les bienfaits de cette boisson ? Choisir des cerises variété Montmorency, plus acides et juteuses.
Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont recruté 15 hommes hypertendus. La moitié d’entre eux a bu 60 ml de jus de cerises de Montmorency, l’autre moitié a avalé un jus de fruits “placebo”. Trois heures après, les scientifiques ont mesuré la pression artérielle des participants. Résultat : la tension artérielle de ceux qui ont bu le jus de cerise a baissé de 7%, soit le même effet qu’un médicament antihypertenseur.
Les chercheurs estiment qu'en conséquence, le risque d’AVC diminue de 38% et celui d’infarctus du myocarde de 23%. Ces résultats s’expliqueraient par la présence dans le jus de cerise d’acides phénoliques et d’antioxydants.
Cependant, ces conclusions doivent encore être confirmées par de nouvelles recherches effectuées sur un échantillon d’individus plus important.

Maux de grossesse : à chaque complication, son jus

Pour apaiser son stress
Pour distiller un peu de calme durant une journée sous tension, la clef est d'éviter les excitants, les aliments bourrés de vitamine C, et de privilégier l'apport en magnesium « qui apaise le système nerveux », indique Raphaël Gruman, nutritionniste. Pour ce jus déstressant, on pioche dans ses placards, du lait d'amandes, une banane (également riche en potassium, un minéral) et des germes de blé.
La recette d'Angèle Ferreux-Maeght : mettre dans son mixeur, un verre à moutarde de lait d'amandes, une petite banane « fifi » bien mûre, une cuillère à soupe de germes de blé ou d'huile de germes de blé. Ajouter quelques glaçons si besoin.

Pour booster l’énergie
Entre le poids du bébé, les journées de travail pré-congé maternité, et les mauvaises nuits de sommeil, une dose supplémentaire d'énergie est la bienvenue. On axe sur le céleri, la pomme et le gingembre, les deux premiers sont riches en vitamine C. La pomme, grâce à ses antioxydants, renforce le système immunitaire. De plus, son index glycémique est très bas. Enfin, le gingembre est un antispasmodique reconnu. Il renforce le système immunitaire et permet de mieux assimiler les aliments : « Il agit au niveau du foie, il l'aide à faire son travail detox et évite de ressentir des pesanteurs gastriques », précise le nutritionniste.
La recette d'Angèle Ferreux-Maeght : dans un extracteur de jus, mettre une branche de céleri, deux petites pommes, une tête de gingembre et un demi-citron.

Pour calmer les sautes d’humeur
Pour éviter d'étriper le petit dernier qui met de la moutarde dans le nez de sa sœur au déjeuner, on cible les aliments qui agissent sur le système nerveux. Les bons acides gras de l'avocat et des graines de chia, les oméga-3, favorisent le fontionnement des neurones, permettent les échanges de sérotonine entre les neurones et stabilisent l'humeur. En outre, les graines de chia contiennent de la vitamine E, sésame pour entretenir l'élasticité de la peau. « Le citron, alcalinisant, rééquilibre l'acidité de l'organisme. Il facilite aussi la digestion », informe Raphaël Gruman.
La recette d'Angèle Ferreux-Maeght : dans un mixeur, mettre un demi avocat, une cuillère à soupe de graines de chia, un cœur de laitue, le jus d'un citron et un peu d'eau.

Pour éviter les ballonnements
On se tourne vers le traditionnel fenouil, qui « stimule la sécretion de bile, améliorant la digestion, et facilite le transit », indique le nutritionniste Raphaël Gruman. La mélisse, comme le charbon, « neutralise et favorise l'expulsion des gaz », ajoute-t-il.
La recette d'Angèle Ferreux-Maeght : dans un extracteur de jus, mettre une moitié de fenouil, une moitié de concombre, une bonne poignée de mélisse ou de menthe.

Nouvelle mode d’alimentation : tout savoir sur le ‘Juicing’

Le juicing est une méthode d’alimentation à base de jus concentrés de fruits ou de légumes, destinés à nous apporter un grand nombre de vitamines, d’antioxydants et à purifier notre organisme de ses toxines. Cette tendance nous arrive tout droit des Etats-Unis, et l’on compte bon nombre de bars à jus notamment dans la cité des anges, Los Angeles. La star system en a déjà fait sa nouvelle marque de fabrique et forcément, avoir le corps des stars hollywoodiennes avec des jus naturels, cela reste tentant, malgré des prix non négligeables (environ 40€ pour les repas d’une journée).
Si le juicing promet des pertes de poids importantes et un nouvel équilibre de l’organisme par des produits naturels, les nutritionnistes alarment toutefois sur les effets néfastes d’une alimentation uniquement basées sur la consommation de jus.
En effet, le corps a besoin d’ingrédients solides pour bien fonctionner, notamment au niveau intestinal, et tous ceux qui ont déjà subi des désordres de transit après avoir consommé trop de fruits peuvent témoigner que cela n’a que peu de vertus et comporte un sacré désagrément. De plus, nos reins, notre foie et nos intestins sont bien conçus pour trier les déchets et détoxifier le corps depuis la nuit des temps, donc les jus peuvent constituer une aide mais la nature est déjà bien faite !
De ce fait, il faut bien vérifier la provenance de vos fruits et légumes car il va de soi que des fruits traités sont peu riches en vitamines et en sels minéraux et vous risquez de boire du jus chimique plus qu’autre chose. De même, des légumes congelés ou surgelés perdent toujours de leur saveur et de leurs bienfaits donc si vous voulez vous mettre au juicing, les produits dit « bio » ou « origine contrôlée » et les marchés de produits frais doivent faire partie intégrante de votre nouvelle vie.

Jus de légumes : ce qu’il faut savoir

Les jus de légumes sont une source incroyable de vitamines et minéraux. La règle d'or reste toujours le fait maison, bien moins sucré, plus écologique et nettement plus riche en nutriments. Comme il s’agit d’un produit frais, à consommer de préférence dans la minute qui suit l'extraction, l’apport nutritionnel est incomparable avec un jus acheté en bouteille.

La conservation
Votre jus préparé à la centrifugeuse ou au blender ne se conserve pas. Celui réalisé avec l’extracteur de jus peut rester vingt-quatre heures dans votre réfrigérateur. Mais attention à ne pas l'oublier, entre l'oxydation et la fermentation, on ne vous conseille pas de consommer le breuvage passé ce délai.

Les bienfaits
Grande source de minéraux et de vitamines, les fruits et les légumes combinés apportent des super pouvoirs. L’intérêt des jus de légumes, c'est bien évidemment de les consommer crus. Ils font partis de ce que l’on désigne comme l'« alimentation vivante ». Leurs qualités nutritives intrinsèques sont conservées et opèrent dans notre organisme une fois ingérés, contrairement à la cuisson des légumes qui détruit une partie des nutriments et vitamines qu’ils contiennent.

Le bon équipement
Concrètement, la centrifugeuse va écraser les aliments avec sa force centrifuge. Grâce à une très haute vitesse, elle va transformer les légumes en jus. Attention donc, tout ce que vous insérez dans l’appareil est transformé, aucune séparation n’est réalisée. A contrario, l’extracteur de jus, comme son nom l’indique fait une séparation entre le jus et les fibres. Sa technologie, la pression à froid, est la même que celle utilisée pour réaliser les huiles végétales à partir de graines et de fruits oléagineux. Bien plus lente, l’extraction des jus ne conserve pas les fibres des aliments que la centrifugeuse garde. Dernier point important : l’extracteur de jus ne dénature pas les nutriments contrairement à la centrifugeuse.

Un seul mot d’ordre : faites-vous plaisir. Laissez-vous guider par vos goûts et sélectionnez légumes et fruits en fonction de la saison. Renseignez-vous aussi sur leurs apports nutritionnels. Voyez la vie en rose, bleu, vert... Les jus de légumes sont également des attractions visuelles, alors jouez sur les couleurs que vous aimez.

Panasonic sort son premier extracteur de jus : le Slow Juicer MJ-L500

Un extracteur de jus ou une centrifugeuse n’est pas le plus important du petit électroménager à avoir chez soi mais c’est un marché qui ne cesse d’évoluer. En effet avec la tendance du « fait maison » et le buzz du net concernant les smoothies ou les jus naturels, de plus en plus de français sont emballés par ces produits c’est pourquoi Panasonic a jugé nécessaire de sortir leur premier extracteur de jus appelé Slow Juicer MJ-L500. Panasonic, une marque connue dans l’électroménager, est présente en France depuis quelques années. Elle est réputée par la qualité de la finition de ces produits et les capacités techniques.

Le MJ-L500 permet de faire du jus de fruits et de légumes comme tous les autres extracteurs de jus. Il dispose de 4 éléments détachables : en haut l'orifice de remplissage, la presse à vis, le tamis et enfin le réservoir de pressage, qui dispose d'un système anti gouttes. La presse en acier inoxydable tourne lentement (45 tours par minute) pour extraire le jus sans aucun échauffement, ce qui est le cas sur tous les extracteurs du marché, avec des vitesses toutefois variables. 45 tours par minute, c'est ici particulièrement lent. Quant au niveau sonore annoncé, il est de 61 dB. Panasonic met en avant la discrétion comme l'un des atouts maîtres du Slow Juicer. Et en effet, si ce chiffre peut être confirmé, non seulement ce niveau de bruit est correct dans l'absolu, mais par rapport à la concurrence, cela donne un avantage certain à ce modèle de Panasonic. En effet, un modèle comme l'Infiny Press Revolution de Moulinex est annoncé comme silencieux aussi, avec un niveau sonore de 70 dB !

Le MJ-L500 est livré avec un récipient dédié à la récupération du jus, un second pour la récupération de la pulpe et un accessoire pour recevoir des fruits congelés car Panasonic promet qu'avec ce type d'appareil, il est possible de réaliser des glaces à base de fruits glacés. L’extracteur de jus Panasonic MJ-L500 est disponible aux environs de 249 euros.

Jus de fruits et smoothies : quelle machine choisir ?

Les jus de fruits et les smoothies « maison » sont beaucoup moins chers mais tout aussi revitalisants et délicieux que ceux servis en restaurants ou les bars. Pour trouver la meilleure machine qui ne va pas traumatiser vos fruits ou légumes, nous avons fait le tour des différents engins que vous pourriez utiliser à la maison.

-Le Blender : c’est un mixeur qui garde tout le fruit est il est le moins cher sur le marché car il coûte entre 25 et 30 euros. En utilisant un blender, vous aurez non seulement les fibres mais vous garderez aussi les vitamines et minéraux. Toutefois, une fois dans le blender, le fruit sera découpé par un hachoir qui va augmenter de température et de cette façon oxyder les vitamines. Cette grande vitesse casse toute la structure de l’aliment. Pour profiter des vitamines, il faut boire votre smoothie dans la demi-heure. Pour une personne ayant des intestins fragiles, il peut y avoir une « irritation de la muqueuse », avec les conséquences que nous imaginons bien.

-La centrifugeuse de jus : cette machine ne prend que le jus des fruits ou légumes et elle coûte entre 30 et 300 euros. D’un côté vous n’aurez pas les fibres, mais de la même façon, elle va tourner extrêmement vite, le jus va donc être monté en température et va oxyder les nutriments, les vitamines etc. Le jus est obtenu par un phénomène de rotation à grande vitesse suivi de l’action de la force centrifuge. Les fibres des fruits déchiquetés sont retenues par une grille ne laissant passer que le jus. C’est un jus qu’il faut boire tout de suite, et qui vous procure un véritable shoot d’énergie pour le matin.

-L’extracteur de jus : Malheureusement excessivement chère (entre 300 et 600¤), ce produit prend plus de place. Mais c’est la machine la plus efficace, celle qui conserve l’ensemble des propriétés organoleptiques. Elle va séparer toute la matière, du jus avec les vitamines. Le réel « plus » de ce produit est qu’il ne chauffe pas, il préserve l’intégralité des vitamines, des minéraux et surtout vous pouvez garder le jus au réfrigérateur une à deux journées, à l’abri de la lumière. Il va extraire le jus à froid grâce à une faible vitesse de rotation. Le jus qui en ressort n’a pas subit de phénomène d’oxydation.

Pour résumer, le blender fait des smoothies. Il garantit une bonne teneur en fibres.
La centrifugeuse fait des jus. Mais les nutriments sont dégradés.
L’extracteur quant à lui fait également du jus, mais préserve les minéraux et les vitamines.

Alimentation : les bienfaits des jus exotiques

Depuis toujours, les jus d’orange, de pomme ou de pamplemousse ont figuré dans l’alimentation des Français mais actuellement, les consommateurs recherchent surtout de nouveaux produits sains et sans rajout de colorants ou de sucres superflus et se procurent un extracteur de jus pour les faire à domicile. De son côté, le Cirad ou Centre de Coopération internationale en Recherche agronomique pour le Développement vante les bienfaits de jus de fruits et de fleurs à forte capacité nutritive : la mûre andine et l’hibiscus.

La mûre andine

En tant que chercheur au Cirad, Fabrice Vaillant indique que la mûre andine se démarque des variétés campagnarde par son acidité et sa forte capacité astringente. Elle regorge d’antioxydants tels les anthocyanes et les tanins qui tiennent le rôle de colorant naturel et qui garantissent des effets intéressants sur la santé. Dans un récent communiqué, le Cirad a rapporté les résultats des recherches réalisées sur des participants en forme qui ont prouvé les vertus de la mûre andine dans la lutte contre le syndrome métabolique. Comme les vins vieillis en fût de chêne, le jus de mûre andine contient des « ellagitannins » qui préviennent ce syndrome. A noter que ce jus se trouve désormais dans les rayons des supermarchés et son exploitation depuis l’Amérique Latine vers l’Europe est assurée par une société française.

L’hibiscus

Déjà présente dans les produits cosmétiques pour ses vertus antioxydants, l’hibiscus existe désormais en version buvable. Inspirée des habitudes alimentaires africaines, le jus de calice d’hibiscus est une boisson traditionnelle de premier choix au Sénégal et en Egypte. Préparée avec des calices séchés de fleur d’hibiscus rouge, de menthe et de gingembre, cette boisson désaltérante regorge d’antioxydants et il sera bientôt mis en vente dans les boutiques françaises.

Jus de fruits : le point sur les idées reçues

Pour se désaltérer et faire le plein de vitamines en été, les jus de fruits sont indispensables pour les Français qui en boivent 1,62 milliards de litres par an. Toujours dans le but de proposer les meilleurs produits aux consommateurs, l’Union Nationale Interprofessionnelle des Jus de Fruits (UNIJUS) revient sur les atouts de ce breuvage dans son « Livre Blanc du Jus de Fruit » visible sur son portail Internet.

Les trois types de jus de fruits

Suivant la quantité, le type et le traitement du produit contenu dans la bouteille, il existe 3 sortes de jus de fruits :

Les purs jus de fruits issus d’une simple pression des fruits et qui n’ont aucun rajout d’eau ou de sucre.

Les jus à base de concentrés sans adjonction de sucre obtenus grâce à l’ajout d’eau à un concentré de jus.

Les nectars qui contiennent entre 25 à 50% de jus, purée ou pulpe de fruits ajouté d’eau et de sucre. Cette dernière présentation est efficace pour les fruits qui ne peuvent pas être pressés : banane, abricot et autres fruits acides (baies rouges).

Les smoothies

Généralement obtenus grâce à un extracteur de jus, les smoothies sont des jus et purées de fruits de consistance onctueuse. Cette nouvelle catégorie commerciale est également visible dans les rayons jus de fruits.

Sans rajout de sucre

Reconnue par les services de la Répression des Fraudes, la mention « 100% pur jus » visible sur les boîtes de jus de fruit confirme que le produit ne contient que les sucres naturels du fruit. L’application de cette réglementation professionnelle est vérifiée par le code d’étiquetage des jus de fruits. Cette mesure s’applique également aux colorants et aux conservateurs.

Une alimentation adaptée à la canicule

Même s’il est le bienvenu pour remonter notre moral, le soleil des journées estivales peut vite devenir insupportable, surtout en périodes de canicule. Pour arriver à stabiliser la température corporelle, nous devons nous mettre à l’ombre et nous rafraîchir avec la climatisation. En complément à ces astuces extérieures, notre habitude alimentaire peut nous être d’un grand secours.

L’hydratation

En cas de forte chaleur, l’organisme humain a besoin d’un minimum de 1,5 à 2 litres d’eau pour se réhydrater. Pour ceux qui n’aiment pas trop l’eau plate, ils peuvent varier avec des smoothies passées à l’extracteur de jus, des sirops parfumés, des tisanes ou des gaspachos, ces fameuses soupes froides. En outre, l’acidité de la limonade améliore la production de salive parce que la bouche a tendance à sécher en saison chaude. Il y a également les boissons énergétiques initialement dédiées aux sportifs qui sont efficaces mais leur teneur en sucre ne permet pas de lutter contre la sensation de soif permanente. Enfin, il faut éviter les boissons alcoolisées et bien doser la consommation de boissons diurétiques (thé et café) qui font perdre de l’eau.

L’alimentation

Les aliments difficiles à digérer demandent un maximum de temps de digestion, d’énergie et de production de chaleur. Pour ne pas prendre de risques, misez sur les aliments riches en eau : melons, fraises, cerises, pastèques et pêches pour les fruits et concombre, courgette, chou et céleri pour les légumes. A noter que les cinq fruits et légumes par jour sont vraiment justifiés en saison estivale. Vous pouvez également enrichir votre menu avec de petites portions d’yaourt.

La raw food, une gastronomie thérapeutique

« Manger pour vivre plus jeune, plus fort et plus longtemps », c’est la devise des adeptes de la raw food, un mode d’alimentation à base de produits crus et bruts reconnus pour leurs vertus détox et leurs effets sur l’espérance de vie.

Au menu

Malgré les idées reçues, la raw food n’est pas composée d’aliments 100% cru mais se base surtout sur l’utilisation de légumes, fruits et graines bruts, non industrialisés et non raffinés. Ici, les ingrédients fraichement cueillis, les oléagineux et les graines germées entrent dans la préparation d’un menu végétalien (sans produits d’origine animale comme le lait et l’½uf) ou d’une version riche en enzymes (céréales germées, amandes, ananas, papaye, légumes verts).

La cuisson

Pour préserver les cellules et les nutriments, la cuisson courte à basse température utilise une chaleur limitée à 47,8 degrés. En rappel, ce régime a vu le jour en 1950 grâce à Ann Wigmore, une miraculée de deux cancers qui a su bénéficier des effets de cette « alimentation haute vitalité, bio, issue de la terre, révolutionnaire et idéale pour le corps, la santé et le bien-être » selon les affirmations de Xavier Boulière, coauteur de l’ouvrage « Cuisiner cru, 70 recettes raw food » paru aux éditions Alternatives.

Les règles à suivre dans la raw food

Parmi les nombreuses normes à appliquer dans ce régime, il y a par exemple :

L’eau tempérée à boire seulement en dehors des repas.
Le melon seul à manger en entrée pour une meilleure digestion.
Toujours débuter le dîner par une soupe.
Concocter des soupes et des smoothies avec un blender ou un extracteur de jus pour redécouvrir les saveurs des aliments.

Perdre jusqu’à 3 kg en une semaine grâce au jus naturel

Les jus sont des alliés minceurs efficaces à condition qu’ils soient naturels et sans autres additifs. En plus d’être très bénéfique pour la santé, les jus naturels aident aussi à perdre quelques kilos. En effet, les jus de fruits naturels sont excellents pour hydrater et détoxifier l’organisme. Ils donnent de la vitalité à la peau et régule les intestins. Deux grands verres de jus de fruits naturels par jour associés à une alimentation équilibrée, vous fera perdre jusqu’à 3 kilos en une semaine.

Du jus naturel pour les petits creux
Contrairement à ce que l’on croit, le jus naturel est efficace durant un régime. Pour éliminer vos quelques kilos en trop en 7 jours, voici le régime qu’il vous faut :
Premier jour :

Le matin : une tasse de lait écrémé, une cuillère ç soupe de chocolat en poudre et un morceau de gâteau nature
Au goûter : un verre de jus naturel

A midi : un petit pot de lentilles, un filet de poulet grillé, deux cuillères à soupe de riz blanc et quelques légumes cuits à la vapeur
Au goûter: un verre de jus naturel

Le soir: une courgette mélangée avec du b½uf haché sauté avec une sauce tomate simple et assaisonnée de parmesan avant d’être mise au four.
Deuxième jour :

Le matin: un pot d’yaourt nature avec une cuillérée de miel et de son d’avoine entière
Au goûter: un verre de jus naturel

A midi: un plat léger à base de salade verte, de concombre, de purée et de fines tranches de rôti de b½uf
Au goûter: un verre de jus naturel

Le soir: une omelette aux herbes faite avec deux blancs d’½ufs et accompagnée de petits pois
Troisième jour :

Le matin: un pot d’yaourt nature avec une cuillérée de miel et de son d’avoir entière
Au goûter: un verre de jus naturel

A midi: une cuisse de poulet grillé assaisonnée d’ail et cuite à l’huile d’olive sans la peau et accompagnée par des macaronis et du brocoli
Au goûter: un verre de jus naturel

Le soir: un morceau de pizza au fromage avec de la mozzarella et des tomates séchées accompagné d’un verre de thé glacé
Quand vous arrivez au quatrième jour, renouvelez le régime comme au premier jour et ainsi de suite.

Hiver : réaliser des recettes savoureuses avec le blender chauffant

Loin d’être un simple extracteur de jus, le blender chauffant est l’appareil électroménager idéal pour surmonter la déprime hivernale. Il permet de concocter des plats riches et revigorants telles les soupes garnies, les fameuses smoothies et les traditionnelles purées aux légumes.

Des soupes prêtes en quelques minutes

Puisque le blender chauffant mixe et cuit en même temps les ingrédients d’une soupe (légumes de saison, champignons, crèmes fraiches, etc.), vous obtenez une texture lisse et crémeuse prête à être dégustée. Il existe différents choix de présentation comme le velouté ou le mouliné. Pour les mères de familles, cet appareil facilite beaucoup la préparation des repas variés des touts petits.

Des desserts réussis

Pour les desserts glacés comme les milkshakes et les smoothies, il est inutile d’enclencher la fonction chauffante de l’appareil. Cette dernière intervient dans la préparation des compotes, des chocolats chauds ou du lait de soja. Toujours à froid, vous pouvez réussir des granités ou plier quelques glaces pour accompagner les cocktails.

Des sauces dignes d’un grand chef étoilé

A part les recettes à base de fruits et légumes, le blender chauffant garantit également la réussite des sauces traditionnelles telle la béchamel ou la napolitaine. Il convient aussi pour la cuisson à la vapeur des ½ufs durs, mollets ou à la coque.
Pour vous aider dans la recherche de cet extracteur de jus révolutionnaire, voici une sélection des appareils disponibles sur le marché : Vorwerk Thermomix, SoupeXpress© Simeo, Moulinex Soup & Co, Philips Soup Maker, Cuisinart Soup Maker et Russell Hobbs Soup Master.

Hiver : faites le plein d’énergie avec les cranberries

Petite baie rouge aux capacités digestives et anti-oxydantes, la canneberge ou cranberry est l’ingrédient phare de l’hiver. A cause de son goût légèrement acidulé, elle peut servir d’amuse-bouche en entrée, s’adapter avec les plats cuisinés ou être proposée en dessert. Pour une alimentation saine et équilibrée, voici quelques idées de recettes faciles.

Un petit déjeuner très riche

Avec un extracteur de jus, réalisez un jus de fruits de canneberge riche en vitamines et minéraux essentiels pour l’organisme. Pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps devant eux, il existe actuellement des céréales, des mueslis, des yaourts et des petits pains complets aux cranberries.

Une salade colorée

A part son goût acidulé et fruité qui se marie bien avec les pommes granny, les noix et les salades d’endives, la canneberge apporte une note colorée aux plats typiques comme le magret de canard.

Canneberge en sauce

Pour obtenir une sauce à base de canneberge, il suffit de faire revenir des fruits frais dans du beurre et du sirop d’agave. Cette préparation convient aux plats de volaille.

Les plats

Pour les idées de plats, vous pouvez laisser libre court à votre imagination et inventer des plats sophistiqués et très goûteux. Pour vous donner un aperçu des possibilités, vous avez le choix entre un cake sucré ou salé, un plat de crabes, un rôti de dinde, un couscous ou un boulgour revisité.

Le dessert

En sa qualité de fruit, la canneberge est le dessert par excellence et son goût acidulé est parfait pour accommoder les coupes de glaces et les pâtisseries faites maison. Même si cela exige plus de temps de préparation, les compotes de cranberies au sirop d’érable sont très bons et conviennent à tous les membres de la famille.

Alimentation : comment faire pour garder tous les éléments nutritifs présents dans les petits fruits ?

Depuis quelques temps, les spécialistes en nutrition vantent les bienfaits des baies sur notre organisme. Antioxydants, anti-inflammatoires et très riches en vitamines et oligo-éléments, les petits fruits sont rarement consommés tels quels et les jus figurent parmi les formes de présentations les plus appréciées des consommateurs.

Selon André Marette, directeur scientifique à l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF), le processus de transformation a un impact sur le taux de biomolécules actives contenues dans les fruits. Pour l’INAF, il s’agit donc aujourd’hui de mettre en place des procédés technologiques très performants capables d’augmenter les principes actifs des baies.

Miser sur la version à croquer !

En guise d’exemple, la canneberge est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires et son rôle dans la prévention des infections urinaires. Mais jusque là, personne n’a réussi à bien délimiter la quantité de jus de canneberge nécessaire pour en bien profiter les vertus et nous avons tendance à engloutir des litres entiers pour être sûrs de l’efficacité du traitement. Jusqu’à ce que les spécialistes trouvent le moyen de mettre en place l’extracteur de jus parfait qui produira une boisson très riche à consommer en un simple verre, il serait plus intéressant de miser sur les fruits et délaisser toutes les formes de boisson.

En effet, pour ceux qui veulent faire le plein en antioxydants, il ne suffit que de croquer quelques fruits et légumes frais en compagnie d’un verre de jus de 125 ml. Pour la nutritionniste Kate Comeau, cette méthode permet de bénéficier des fibres des fruits qui sont souvent éliminés dans les jus tandis que sa collègue Michèle Cossette vante la dose de sucre naturelle présente dans les fruits.

Les effets miraculeux du Green Juice

Avec la règle sanitaire des cinq fruits et légumes chaque jour, les hommes ne cessent d’inventer de nouvelles recettes ludiques et accessibles à tous. Parmi les dernières en vogue, le green juice fait maison fait ravage parmi les célébrités américaines.

Green juice : mode d’emploi

Concrètement ; le green juice est un jus « vert » obtenu grâce à un mélange savant de fruits et légumes pressés à la centrifugeuse ou un extracteur de jus pour un meilleur résultat car il a le mérite de ne pas chauffer les fruits et légumes et garder le maximum de vitamines. Il ne faut pas le comparer aux smoothies qui nécessitent de l’eau ou autre liquide pour le mixage des fruits et légumes et qui est riche en fibres alimentaires. Dans les pratiques hollywoodiennes, le green juice est un excellent remède utilisé en cure de désintoxication du foie.

Parmi les recettes de green juice les plus célèbres, le mélange concombre-épinards-pommes est très astucieux car les pommes ou les poires permettent d’effacer la présence des épinards. Parce que ce breuvage est très riche en oligo-élément, il convient à tout moment de la journée mais l’idéal c’est de le boire au petit déjeuner. La tomate, le poivron et la mangue permettent également d’obtenir un savant mélange. Enfin, les recettes laissent libre court à l’imagination mais il suffit juste de savoir choisir des ingrédients de même couleur car le résultat peut être catastrophique si on mélange par exemple des carottes et des épinards.

Enfin, cette recette est idéale pour les mères de famille qui n’arrivent pas à faire manger des légumes aux enfants. Friands de jus de fruits, vos petits monstres ne se douteront même pas qu’il y a des légumes à l’intérieur de leurs verres.